Le Rossberg S’enFlamm’s

Concert événement des Hopla Guys au Rossberg le 17 juin 2017 !

Venez nombreux assister à une première dans le massif des Vosges, Le Rossberg S’enFlamm’s : une grande soirée concert & tartes flambées, sur les chaumes et en montagne, au refuge du Ski Club Rossberg !

Au programme, les Hopla Guys de Colmar, un groupe festif qui viendra présenter son deuxième album, et qui mélange avec talent ska, punk, rock, reggae et nos racines alsaciennes ! En première partie, lesMoCa, deux jeunes filles qui reprennent avec une douceur folk de nombreux succès.

Les réjouissances auront lieu le samedi 17 juin 2017, à partir de 18h, au refuge du Rossberg (accès col du Hundsrück), sous chapiteau.

Des tartes flambées traditionnelles, des boissons et une petite restauration vous seront proposées. Le bivouac sur place est possible, ainsi que le petit déjeuner pour ceux qui restent le dimanche matin au prix de 4€. Une participation aux frais de 5€ en prévente ou 8€ sur place est demandée pour l’accès au concert.

Pour tous renseignements et autres informations, contacter Maxime Gasser au 07-77-07-26-56 ou flakos@hotmail.fr

Alors, laissez-vous tenter par une soirée mémorable et n’hésitez pas à venir !

L’équipe organisatrice du Ski Club Rossberg Thann

Publié dans Loisirs, Refuge | Laisser un commentaire

Au refuges des bons amis.

Voici l’article du journal l’Alsace sur l’ouverture des refuges le mercredi et jeudi , C’était le tour de notre refuge à la Waldmatt.

 » Aux refuges des bons amis

En hiver, la plupart des fermes-auberges sont fermées et pique-niquer dans la neige n’a rien de réconfortant… Alors, pour que les randonneurs puissent encore randonner les mercredis et jeudis d’hiver sur les plus hauts sommets des Vosges, Lucien Mentelé coordonne l’ouverture alternée de 20 refuges entre octobre et avril. Exemple au Rossberg.

Textes : Hervé de Chalendar Photos : Mathieu Lerch .

 

Le but de la randonnée matinale : le refuge du ski-club Rossberg de Thann, sur le pâturage de la Waldmatt. La soupe est en vue…Photo L’Alsace

Après environ trois quarts d’heure de montée, vers 10 h 45, le thermos à café et les paquets de madeleines sont posés sur la table de la « place des Nussbaum », à mi-chemin entre le col du Hundsruck et le sommet du Rossberg, sur les hauteurs de Bourbach-le-Haut. Cette « place », c’est une table et deux bancs de bois accrochés à un versant de forêt, à 926 mètres d’altitude.

80 litres de soupe

Huit copains sont ici réunis. Ils sont originaires de la vallée de Masevaux et de la région mulhousienne, sont tous plus près des 70 ans que des 60, et prennent tous un plaisir de gamins à randonner ensemble, chaque semaine, sur les sentiers du massif vosgien. Leur « chef » officieux, c’est Lucien Mentelé, de Kingersheim. Ce retraité de Gaz de France leur concocte un itinéraire pour chaque jeudi, quel que soit le temps, en leur envoyant par courriel l’itinéraire, le dénivelé et le lieu de la halte déjeuner. Ce jour-là est un mercredi, mais c’est parce que la presse s’est invitée à la balade. Lucien doit nous montrer une autre de ses activités informelles : l’animation d’un réseau de vingt refuges du massif ouverts en hiver aux randonneurs de semaine, à midi, les mercredis et jeudis.

Le but de l’expédition du jour, c’est le refuge du ski-club Rossberg de Thann, posé à 1 150 mètres au-dessus des vallées de Masevaux et de Saint-Amarin. Le café et les gâteaux avalés, on repart sur le coup de 11 h. La température est d’environ 5 degrés. La dernière neige a fondu rapidement, mais un serpent de glace s’incruste sur le sentier, là où elle a été tassée par les promeneurs. En bon papa poule, Lucien sort des « bottes secrètes » de son sac : des crampons à accrocher sous les semelles. Le résultat est immédiat : ça grimpe facile et c’est comme si l’on sentait déjà la bonne odeur de soupe…

Vers 11 h 30, le sentier balisé d’un rectangle rouge sort de la forêt. Il dépose le groupe de randonneurs sur une chaume magnifiquement bombée, marbrée de plaques blanches. C’est le moment que le soleil choisit pour tenter une percée. Le refuge est un chalet planté au beau milieu du paysage. Un drapeau tricolore flotte à son côté, comme pour annoncer qu’il y a de la chaleur à l’intérieur.

On décramponne et, quelques minutes plus tard, on se retrouve près d’un Kachelofe , autour de longues tables, à sourire béatement à la perspective d’un apéro et d’un repas chaud. Un autre groupe de randonneurs d’une dizaine de personnes vient d’envahir la salle. La moyenne d’âge n’a pas franchement baissé… S’ajoute encore la table du ski-club. « On est sept membres du club aujourd’hui , précise son vice-président Jean-Luc Barret. On n’aurait pas besoin d’être autant, mais puisque les gens avaient envie de venir… » La veille, ils se sont retrouvés dès 9 h chez l’un d’eux, dans la vallée, pour éplucher les légumes. 80 litres de soupe ont été préparés pour deux jours. À 2 € par personne, à volonté, avec de la saucisse et des croûtons, c’est une excellente affaire !

Ainsi, chaque mercredi et jeudi, entre le début du mois d’octobre et la fin du mois d’avril, deux ou trois refuges des sommets vosgiens proposent, pour déjeuner, de la soupe, des boissons et du café aux randonneurs qui n’ont pas peur du froid, mais ont envie d’un moment au chaud. « En été, les randonneurs peuvent aller dans une ferme-auberge ou tirer le repas du sac et manger dehors, mais en hiver, pique-niquer, c’est pas marrant… » , explique Lucien. C’est ainsi qu’est venue l’idée d’ouvrir en semaine, à tour de rôle, ces refuges qui appartiennent à des associations comme les Amis de la Nature, le Club Vosgien ou des ski-clubs.

Dès sa retraite, en 2002, Lucien a adhéré aux Amis de la Nature de Guebwiller (refuge du Rothenbrunnen, au Petit Ballon). Ces Amis et ceux d’Uffholtz (refuge du Molkenrain) ont été les premiers à initier le mouvement. Lucien a commencé à coordonner les bonnes volontés. Des refuges ont été sollicités, d’autres se sont proposés et « ça a fait boule de neige… Depuis six ou sept ans, le nombre des refuges s’est stabilisé à vingt. »

Chacun de ces refuges ouvre ainsi, en moyenne, trois mercredis-jeudis dans l’année. Lucien organise une réunion en juin, prend note des préférences des uns et des autres et divulgue son planning d’hiver à la mi-juillet. Créer une association ? « Pas besoin ! , rétorque le coordinateur. Chaque refuge a déjà la sienne… » « C’est rien d’officiel, ça se fait comme ça… et c’est très bien comme ça ! » , approuve Jean-Luc. Ce bon plan étant de moins en moins confidentiel, il est recommandé de réserver. « Le 5 janvier, au Petit Ballon, on était 90 et j’ai dû refuser 50 personnes ! , précise Lucien. Mais si des gens arrivent sans s’être annoncés, on essaye toujours de ne pas les laisser dehors… »

« Ça se fait comme ça… »

Ce système fait du bien aux finances des associations, mais « le but n’est pas lucratif , assure Lucien, c’est juste de faire quelque chose de convivial… » On confirme que ça l’est. Après la soupe arrivent les cafés et parfois le schnaps… Qu’importent les excès si on les élimine dans la foulée ? Pierrot Luttenauer sort l’album montrant les photos de la construction du chalet par ses membres, en 1952. Le gamin souriant, là, devant le chantier, c’est lui à 11 ans…

À 14 h, il faut sortir. Le ciel est carrément devenu bleu. Pour le plaisir, avant de retrouver les voitures au col du Hundsruck et la crasse de la plaine, on s’offre un détour par le Thannerhubel et le Baeselbach. Les au revoir sont brefs, vers 16 h, sur le parking : les copains remettront ça demain. Et les semaines suivantes… Les plaisirs des Vosges n’ont ni saison, ni fin. »

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

La gazette locale joue les paparazzi

« Il faisait froid ce dimanche sur les pistes du Grand Ballon. Cela n’a pas empêché des membres du SCRT de skier en famille. Notre ami journaliste Norbert Hecht a su saisir des sourires et des visages qui confirment que les montagnards n’ont peur de rien, même pas du froid ».

Nous avons pris toutes les précautions , visages floutés , voix transformée….. , bon, c’est bon ils ne sont pas reconnaissables ! enfin presque !

 

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

Les décorations de Noël sur le sentier du chalet du SCRT

 Un  enchantement , après un sapin , il y a deux ans , toute une ribambelle de décorations, merci au généreux décorateur .    Photos de notre ami Jean-Luc . merci à lui aussi .                                                                                                                         

Publié dans Inclassable | Un commentaire

Stage à Tignes des espoirs du Ski Club

Le manque de neige criant dans les Vosges et les Alpes n ’empêchent pas les stages de haut niveau, à Tignes par exemple, Gageons que ce sera profitable à nos jeunes Champions .

img_1937

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

Accueil randonneurs du 7 et 8 12 2016

Le ski club du Rossberg Thann participe aux ouvertures à tour de rôle,  du mercredi jeudi, les 7 et 8 décembre ce fut notre tour . En fait cela a commencé le mardi 6 par l’épluchage des légumes chez Antoinette et Michel, avec Jean-Luc, Marie, Missi, et Bernard.

Le mardi après midi ramonage des conduits de cheminées avec Jean Marie Mura , Jean-Luc et Bernard. Chauffage du chalet pour être prêt gamelles d’eau bouillantes le mercredi matin.

Le mercredi matin, on fait la soupe, on dresse les plans de table, on prépare les apéros.

Freddy , Jean-Jacques, Missi , Pierrot ,Jean-Luc et Bernard. le jeudi Marie remplace Jean-Luc.

Deux belles journées, dans le joie et la bonne humeur au profit de tous. A l’année prochaine.

p1090141p1090142

p1090139

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

Stage de ski à Kaunertal

 Toujours présents , enthousiastes les amis entraîneurs , Philippe, Claudine, Fabien, Tom, ils ont emmené les enfants en stage en Autriche pour un stage sur la neige ( la vraie neige attention, c’est sérieux ) , d’ailleurs tout le monde attend que la saison débite avec impatience.
Voici un article et des photos de Philippe Proch.
Elles sont visibles dans espace membres, photos.
 » stage de 5 jours a kaunertal
très bonnes conditions de neige, temps variable mais le travail a été bien réalisé
forte affluence (voir liste des participants ci dessous)
de nouveaux compétiteurs qui réalisaient leur premier stage ( Enola Dintrich, Louis Hausser, Jules Prévot)
3 journées de géant , 1 journée de technique individuelle en ski libre, 1 journée de Slalom
Travail et déplacement en commun avec St Amarin et SC Kruth (mutualisation des minibus)
Très bonne ambiance de travail et de camaraderie.
Prochains stages:
4 jours à Kaunertal du 8 au 12 novembre
2 jours à Amneville du 19/20 novembre. « 
1 Trainer Damen METTLER Claudine  
2 TRAINER PROCH Philippe  
3 TRAINER LAURAINE Fabien  
4 TRAINER AUER Tom  
5 buben HAUSSER Louis 2005
6 buben WILLEGGER Pierre 1999
7 buben HIRTH Baptiste 2000
8 buben MEYER Léon 2003
9 buben SILLON Baptiste 2004
10 buben PROCH Nolhan 2005
11 buben DI FOGGIA Baptiste 2004
12 buben DREYFUSS Manolo 2005
13 buben CAMHI Tom 2006
14 buben PREVOT Jules 2006
15 buben JUNG Luka 2006
16 buben HIRTH Gauthier 2004
17 buben SAMOUD Mael 2004
18 Madchen DINTRICH Enola 2006
19 Madchen TALARICO Serena 2003
20 Madchen DI FOGGIA Elsa 2006
21 Madchen KEMPF BAUMANN Zoé 2007
22 Madchen KEMPF Tania 2003
23 Madchen WOLFERSPERGER Manon 2001
24 Madchen KEMPF BAUMANN Jade 2006
25 Madchen LAURAINE Inès 2004

img_8373

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

Si on se fie à la blague de l’indien

Des températures polaires vont s’abattre cet hiver, en effet , un indien qui voyant notre tas de bois a grommelé qu’il devait retourner dare-dare au Canada , couper du bois en urgence.En effet selon la légende , plus le tas de bois du Rossberg et grand, plus l’hiver sera froid. Rassurez vous , les anciens Jean-Marie, Jean-Jacques et Freddy , nous ont dit qu’ils avaient déjà fait mieux, ce ne sera donc pas pas pire qu’en 2008 ou bien dans les années 1998/2000.

Pour cette campagne , le bois est fendu , rangé, à l’abri, il va sécher et sera disponible pour quasiment huit à dix ans.

Il ne reste plus qu’a mettre de la terre sur l’abri à bois, faire pousser des plantes dessus, toutes les bonnes volontés sont admises et acceptées, à vos idées donc.

cam03896

 

 

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

Les grands Parents

Nous avons beaucoup parlé de carnet rose, bleu, de bébés, de la relève , des parents ….

Nous avons moins parlé des grands parents omniprésents , eh bien figurez vous qu’au ski club, un poussée de grands mères et de grands pères a eu lieu , eh oui , ils se reconnaîtront…

Notamment  les derniers en date , Philippe et Mireille , bien connus dans la famille du Rossberg.

Bienvenue donc , à Faustine, longue et heureuse vie à elle, félicitations aux parents et aux grands parents donc !

 

 

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire

Le débardage !

Après les coupes de bois en dessous du chemin, commencées fin 2014 et poursuivies jusqu’au printemps 2015, après les séances de fendage , stèrage, brûlage, tout au long du printemps  2015  , il fallait remonter ce bois et le stocker sous le bel abri construit en début d’été.

Il fallait faire ce débardage , car nos réserves touchaient à leur fin , malgré le réchauffement climatique, il faut chauffer ce chalet , et si nous ne voulions pas nous geler cet hiver, il fallait agir.

Maxime s’occupe de cette affaire avec l’aide d’Adrien qui travaille comme débardeur et aussi comme élagueur entre autres. Rendez vous fixé le vendredi 2 septembre 2016 au chalet, pour faire des essais et commencer le plus tôt possible le matin.En effet la tache est assez gigantesque.

Le Samedi matin, tout le monde à l’heure , on commence le travail , qui va durer toute la journée , à peine entrecoupé par le repas de midi , préparé par Marie, Delphine, Christine et Manon, les fabuleux desserts de Brigitte, nous aurons aussi l’aide d’Antoinette, la visite de Jocelyne et Pierrot, je ne pourrais malheureusement citer tout le monde , quelques photos attesteront de la tache accomplie.le débardage s’est terminé le dimanche avec le nettoyage du site et la remontée des derniers stères. Pour info de 80 à 90 stères ont été remontées et stockées.

Tous les participants peuvent être légitimement fiers du travail accompli, et rendez vous est déjà pris pour la prochaine coupe ……

img_0977

Publié dans Inclassable | Laisser un commentaire