Débitage des grumes, fendage, stockage,… fin.

Au cours de la journée mémorable du premier octobre, nous avions débardé les grumes de la coupe de bois, et nous les avions entreposées sur le chemin. Avec ce temps doux, et ce pont de la Toussaint, nous avons saisi l’occasion de terminer ce travail de longue haleine, démarré à l’automne dernier.

Quelqu’un pour marquer, et aider au débitage,(le moins expérimenté, ma pomme) un pour débiter, Jean-Luc, deux au fendage, et le chef du tracteur orange bien sur.

On voit ci dessus, Jean-Pierre, Mathieu ( le frère à Maxime), et Maxime. Grace à la fendeuse thermique, le travail est allé vite, sept voyages pour ranger sous l’abri à bois, la soupe par Jean Jacques et Missi, le soutien de Christine et de Jocelyne.

Une chaleureuse ambiance dans la soirée avec l’arrivée de Guillaume, Anaïs ( qui nous régale toujours de succulentes pâtisseries ), Emilien, Agathe, un couple de leurs amis et leurs trois garçons, ma fille, mon gendre et mon petit fils Basile.

Le jour de Toussaint s’est passé dans les rangements, menu travaux, et réparations. Un Beau grand weekend en somme.

Ce contenu a été publié dans Inclassable. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Débitage des grumes, fendage, stockage,… fin.

  1. Mura Christine dit :

    « Eho eho on rentre du boulot » pourrait on dire à Joce et son beau sourire…mais avec une bûche sur le dos !!
    J en profite pour faire passer un petit message……apprécions le travail fait par ces membres lorsque nous faisons du feu cet hiver et ne gaspillons pas le bois … et merci à Jean Pierre pour les 3 corbeilles de petit bois…
    Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.